Le Synology DiskStation DS1618+ est un NAS à 6 baies pour les passionnés de technologie et les petites et moyennes entreprises. Il est équipé d’un processeur à quatre cœurs et de 4 Go de mémoire DDR4, extensible jusqu’à 32 Go. Doté de la prise en charge d’une NIC 10GbE, il offre de remarquables performances en débit séquentiel à plus de 1500 Mo/s en lecture et 580 Mo/s en écriture. En outre, la prise en charge d’un double M.2 SATA SSD via une carte adaptatrice M2D17 lui permet de bénéficier du cache SSD. Il peut facilement évoluer jusqu’à 16 disques grâce à deux Synology DX517 pour répondre à la demande d’une augmentation de l’utilisation des données.

Plus d’information

« NewPharma est le grand vainqueur des BeCommerce Awards 2018, dont les prix ont été décernés hier soir. La pharmacie en ligne a reçu le BeCommerce Overall Award, le prix du meilleur webshop toutes catégories confondues. Cette année, 52 webshops étaient en lice. »

Source: gondola.be – article complet
Plus d’information sur Newpharma

Abordez sereinement les nouvelles normes avec MailStore !

Avec l’entrée en vigueur, le 25 mai prochain, du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), des nouvelles obligations sur l’aspect légal des e-mails sont à prévoir.

Comment MailStore vous aide à se conformer à la RGPD?

Il est du devoir d’une entreprise dans sa globalité de se conformer aux dispositions organisationnelles, techniques et administratives du RGPD. À cet égard, MailStore Server peut vous aider à mettre en œuvre une politique de conformité des données pour les communications par e-mail.

Plusieurs normes du RGPD sont basées sur les exigences d’autres organismes de réglementation locaux. Le principe est ainsi de couvrir l’ensemble des objectifs liés à la protection des données et à la sécurité informatique.

MailStore Server vous permet de garantir l’intégralité des archives d’e-mails de votre entreprise. La solution présente des fonctionnalités qui vous aide pour la conformité de vos données et par conséquent pour la conformité au RGPD. Voici comment MailStore Server peut vous aider à gérer vos archives d’e-mails et à aborder efficacement les nouvelles normes du RGPD:

Fonction de recherche complète, efficace et rapide

Les fonctions intégrées dans MailStore Server vous permettent de rechercher et d’extraire des données de tous les e-mails et de toutes les pièces jointes. Cela signifie que vous pouvez fournir efficacement les informations demandées à des tiers ainsi qu’une preuve d’horodatage de l’historique d’accès à la messagerie.

Périodes de rétention

Les données personnelles spécifiques et les documents associés doivent être stockés de manière vérifiable et protégés contre la suppression et la manipulation conformément aux délais légaux locaux, fédéraux ou sectoriels. Néanmoins le droit à l’oubli s’oppose à cela. Conformément à ces deux exigences, MailStore Server fournit à la fois des fonctionnalités de gestion de suppression et de stockage des e-mails. Avec MailStore Server, vous pouvez donc être en mesure d’effacer les données archivées de manière vérifiable, conformément au RGPD, et prouver qu’elles ont été effectuées.

Bonnes pratiques de sécurité

Les méthodes de cryptage utilisées par MailStore Server protègent les données archivées. Les options fournies par la fonction d’autorisation vous permettent de réduire au minimum le nombre de personnes autorisées à consulter les données, conformément au RGPD. Une signature cryptographique pouvant être ajoutée aux e-mails exportés garantit que les e-mails exportés restent protégés contre la falsification, même en dehors des archives.

Journal d’audit automatisé

MailStore Server dispose également d’un journal d’audit qui vous fournit un journal homogène et détaillé des activités du système d’archivage.

Remarque : Pour se conformer au RGPD, il peut exister d’autres mesures de sécurité techniques et organisationnelles que l’utilisateur et / ou son fournisseur de services doivent effectuer dans une organisation de flux de travail spécifique, en plus de l’utilisation et de la configuration correspondantes de MailStore Server.

Nous recherchons une personne de plus pour un temps plein, en tant qu’IT Support Officer pour notre client Newpharma, sur Liège.
Plus d’information : https://www.net-system.be/jobs/

Pourquoi archiver ses e-mails ?

Aujourd’hui, l’e-mail est devenu un véritable outil de travail quotidien : il est devenu incontournable, universel et obligatoire. Données légales, documents fiscaux commerciaux et administratifs ou encore contenus confidentiels, l’e-mail peut tout contenir. Aussi, les services de messagerie connaissent une croissance exponentielle : le volume des e-mails est en constante évolution. En 2016 ce sont pas moins de 215 milliards d’e-mails envoyés à travers le monde (Radicati Group, 2016). Pas facile de s’y retrouver !

 

Vous êtes confrontés à des défis quotidiens !
  • La surcharge des serveurs de messagerie et la complexité des processus de sauvegarde et de restauration.
  • La perte quotidienne de données importantes pour l’entreprise en raison de problèmes techniques ou de suppression accidentelle des e-mails.
  • Le risque de non-conformité aux réglementations juridiques en matière d’e-mails.
  • La difficulté d’accéder facilement et rapidement à vos e-mails.

 

Archiver vos e-mails: une nécessité.

Utiliser une solution d’archivage des e-mails va tout d’abord permettre de désengorger le serveur de messagerie qui peut saturer à long terme.
Aussi, vous êtes tenus de respecter des réglementations toujours plus nombreuses relatives à la conformité des e-mails, à l’eDiscovery et autres critères juridiques. Pour y parvenir, vous devez être en mesure de procéder à un archivage centralisé, complet et inviolable des e-mails pendant une période donnée et être capable de les localiser à tout moment.
En archivant vos e-mails vous vous protégez également contre les risques juridiques courants : l’archivage des e-mails permet d’utiliser les messages comme preuve en cas de litige.

 

MailStore, la solution d’archivage qui répond aux défis des PME

 

Solution leader en matière d’archivage des e-mails, MailStore permet d’archiver vos e-mails, dossiers et comptes de messagerie en un point centralisé et sécurisé. C’est la solution idéale pour répondre aux défis précédemment évoqués. MailStore :

  • Désengorge la messagerie des entreprises : l’archivage tout comme la suppression des e-mails sur le serveur de messagerie seront automatisés afin d’avoir une réelle maîtrise sur la volumétrie du serveur.
  • Assure une protection contre la perte des données : tous les e-mails sont à 100% archivés.
  • Compatible avec l’ensemble des serveurs de messagerie existants (local et hébergé).
  • Accès multiple aux archives : plug-in Outlook, web access, accès mobile, serveur IMAP…
  • Conforme aux réglementations en matière d’e-mails, à l’eDiscovery et aux exigences juridiques.
  • Contribue à respecter le RGPD (Réglement Général sur la Protection des Données) qui rentrera en vigueur en 2018. En plus d’apporter une vitesse de recherche accrue, la solution dispose de diverses fonctions pour sécuriser les archives en termes d’affichage, de manipulation et de suppression non autorisée.

 

Plus d’information sur MailStore, cliquez ici.

N’hésitez pas à nous contacter pour une offre de service ou une évaluation de la solution.

Nous sommes ravis d’annoncer que Retrospect 15 pour Windows et Mac est à présent disponible dans le monde entier. Avec Retrospect 15, vous pouvez protéger votre environnement logiciel encore plus largement grâce à la sécurisation des courriers électroniques, BackupBot AI, les sauvegardes à distance, et les hameçons de données.

  • Protection des e-mails
    Protégez Gmail, Hotmail, AOL, Yahoo et bien d’autres, ou bien faites une migration de l’un à l’autre en quelques clics.
  • BackupBot
    BackupBot associe intelligence artificielle et analyse personnalisée de la protection des données pour intégrer plus d’intelligence dans les stratégies de protection des données de Retrospect.
  • Sauvegarde à distance
    La sauvegarde à distance avec Retrospect permet aux organisations de protéger à la fois les employés au bureau et les employés à distance partout dans le monde.
  • Hooks de données
    Les Data Hooks sont des modules de tableau de bord extensibles qui résument les principaux aspects de l’activité de Retrospect, du stockage aux activités en cours jusqu’à la protection globale.

Contactez-nous pour les informations concernant les possibilités de mise à jour de votre version actuelle.

Conseils

  • Effectuer une audit de votre base de données existante.
    • Connaitre l’origine géographique de vos contacts.
    • Garder une preuve du consentement de vos contacts.
  • Connaître vos contacts et la manière dont vous les avez collectés.
    • Avoir une trace de l’origine de chaque contact.
    • Avoir une trace du consentement de chaque contact ainsi que la raison précise pour laquelle ces derniers ont donné leur consentement. La preuve doit être suffisante pour être utilisée par exemple devant un tribunal.
  • Vérifier et rendre publiques vos pratiques de collecte et d’usage des données.
    • Les pratiques doivent être transparentes et compréhensibles par vos contacts.
    • La politique de confidentialité doit être à jour et conforme.
  • S’assurer que vos projets et futures projets sont conformes au RGPD.

Nos remarques

L’achat de listes de contacts est toujours autorisé avec le RGPD, maintenant pour tout contact, vous devez avoir la preuve du consentement de ce dernier et la trace qu’il est bien au courant de l’usage réalisé avec ses données. Nous déconseillons fortement ce procédé.

 

L’email marketing repose sur la collecte et le traitement des données de vos clients et prospects. Une importante partie de ces données a un caractère personnel, puisqu’il s’agit le plus souvent du nom et de l’email de l’usager, mais aussi d’informations qui peuvent aller de l’âge aux centres d’intérêt, en passant par des données aussi précises que le comportement de navigation ou d’achat.

Ces données personnelles permettent de segmenter et cibler différemment les utilisateurs, notamment en personnalisant les emails qui leur sont envoyés, aussi bien sur le plan du contenu que sur celui du design ou du timing de l’envoi, voir même sa fréquence.

Le GDPR (RGPD), ou règlement général de l’Union européenne sur la protection des données, fixe les règles de la collecte et du traitement de ces données à caractère personnel, afin de renforcer les droits et la vie privée des individus.

Pour l’email marketing, l’impact est assez important au niveau des « règles » qui vont changer, avec notamment des droits d’accès, de rectification et d’oubli renforcés. Les marketeurs et les sociétés en général sont concernés à plusieurs niveaux : le GDPR définit précisément de quelle manière ils peuvent obtenir, utiliser et stocker les données personnelles.

Le GDPR exige des marketeurs d’obtenir le consentement explicite des usagers avant de leur envoyer des messages commerciaux. Cette disposition concerne aussi bien le domaine du B2C que celui du B2B : l’email professionnel d’une personne physique est considéré comme une donnée personnelle.

La demande de consentement doit être formulée d’une façon claire et accessible, et expliquer quel sera l’usage des données personnelles collectées. Les pratiques d’opt-out sont donc exclues, de même que l’opt-in passif (la fameuse case de consentement pré cochée). Seul l’opt-in actif est permis. La demande de consentement doit être séparée de l’approbation des conditions générales.

Si les données personnelles sont utilisées à plusieurs fins, l’entreprise doit demander un consentement séparé pour chaque usage. Le but est de donner à l’usager une maîtrise maximale sur la façon dont ses données sont utilisées. En outre, l’identité de la société, qui utilise les données, devra être précisée et celles de toutes les tierces parties avec lesquelles les données seront partagées.

L’expéditeur doit être en mesure de prouver qu’il a obtenu le consentement des clients et prospects auxquels il envoie ses emails commerciaux. Il en ira de même pour les listes de prospects, vous devez être en mesure de fournir les preuves que le consentement des utilisateurs a été obtenu par la compagnie à laquelle vous avez acheté la liste.

Le consentement des parents est nécessaire pour traiter les données personnelles de mineurs de moins de 16 ans pour les services en ligne. Les pays membres de l’Union européenne pourront définir un âge inférieur, mais celui-ci ne saurait être inférieur à 13 ans.

L’utilisateur doit pouvoir retirer son consentement aussi facilement et rapidement qu’il l’a donné (notamment en se désabonnant à votre newsletter, etc.).

Le GDPR vise également à renforcer le stockage sécurisé des données personnelles et le droit des citoyens de demander l’effacement de leurs données. Les principales mesures susceptibles de changer vos habitudes de stockage des données personnelles sont les suivantes :

  • Vous devez stocker les preuves que vous avez obtenu le consentement des usagers d’utiliser leur mail et pouvoir les remettre sur demande ;
  • Le « droit d’accès »: vos clients et prospects peuvent vous demander si leurs données personnelles sont utilisées, de quelle manière et à quelle fin. S’ils en font la demande, vous devez leur fournir gratuitement une copie de leurs données personnelles, dans un format électronique et lisible ;
  • Le « droit à l’oubli »: les usagers ont le droit de demander l’effacement permanent de n’importe quelle donnée personnelle. Dans ce cas, vous devez retirer les données de votre système, sans laisser la moindre trace de l’information ;
  • Le « droit de portabilité »: les données peuvent être récupérées par l’usager, qui a le droit de les transmettre librement à des tiers ;
  • La « protection dès la conception »: le GDPR renforce ce concept, en exigeant la mise en place de mesures techniques et organisationnelles de protection des données dès la conception des produits et systèmes ;
  • En cas de faille de sécurité, « susceptible de porter atteinte aux droits et libertés des individus » dont vous avez collecté les données, vous devez la signaler à l’autorité de protection dans les 72 heures à compter de sa découverte. La nature de la faille, le nombre de personnes concernées et les « conséquences probables » doivent être indiqués dans la notification. En cas de risque élevé pour leur vie privée, vous devez également en informer vos utilisateurs dans des délais raisonnables ;
  • Le GDPR encourage les sociétés à collecter et stocker uniquement les données absolument nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles sont traitées. Le responsable du traitement des données personnelles doit également en restreindre l’accès uniquement aux personnes qui en ont besoin pour ledit traitement.

Les progrès du Big Data et de son utilisation soulèvent la question de l’utilisation des données personnelles pour suivre et prédire les préférences des consommateurs et permettre la personnalisation des services proposés.

Le GDPR restreint les pratiques de profilage et permet aux usagers de s’opposer à la prise de décisions à leur sujet basées sur le profilage. Ces restrictions concernent uniquement le profilage automatisé, défini comme le traitement automatisé de données personnelles à des fins d’évaluation de certains aspects personnels liés à une personne physique. Le GDPR cite notamment « la performance de la personne physique au travail, sa situation économique, sa santé, ses préférences personnelles, ses centres d’intérêt, sa fiabilité, son comportement, son emplacement et ses mouvements ».

Le GDPR donne aux citoyens européens le droit de s’opposer au profilage (notamment pour analyser leur comportement d’achat et prédire un comportement futur).

Les marketeurs sont tenus de préciser lors de la demande de consentement que les données seront utilisées à des fins d’analyse automatique pour pouvoir les utiliser afin de personnaliser l’expérience client.

Alors que l’hyperpersonnalisation est aujourd’hui la norme chez de plus en plus de marketeurs, il devient nécessaire de bien expliquer au client/prospect son intérêt dans la démarche de profilage. Un client conscient que le profilage permet une personnalisation de son parcours sera plus enclin à accepter une pratique qui au premier abord peut être effrayante.

 

Sources: ActiveTrail, GDPR.EU

Apple macOS High Sierra, intégrant Apple File System (APFS), est désormais disponible dans le monde entier et d’après GoSquared déjà 15% des utilisateurs de macOS l’ont installé. APFS est le système de fichiers par défaut de macOS High Sierra pour les ordinateurs Mac 100 % Flash. Outre l’optimisation des principales fonctions du système de fichiers, APFS intègre des fonctionnalités de chiffrement avancées, de partage d’espace, d’instantanées et de redimensionnement rapide des répertoires. APFS remplace HFS+, le système de fichiers qu’Apple a utilisé depuis une vingtaine d’années.

Retrospect 14.5 sur Mac est certifié pour macOS High Sierra et APFS. Les versions précédentes de Retrospect sur Mac et Retrospect sur Windows ne s’exécuteront pas correctement. Pour plus d’informations, consultez la page sur les compatibilités.

En matière de sécurité des données, aucune solution n’arrive à la cheville d’Exact. Bien sûr, vous pouvez toujours veiller à ces points : ne pas écrire les mots de passe sur un carnet, modifier régulièrement votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, vous déconnecter sur un ordinateur partagé. Quoi qu’il en soit, nous vous assurons que nous faisons tout notre possible pour renforcer votre sécurité en ligne et protéger vos données des tentatives d’escroquerie, comme l’hameçonnage (phishing) et la fraude informatique. Grâce à ces trois améliorations récentes, votre sécurité sera encore davantage protégée.

Article complet